Signitic est partenaire de Canva : créez, éditez et publiez sur Signitic directement vos bannières depuis canva

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Votre email est arrivé à bon port ? Félicitations ! (Délivrabilité ✔️) Maintenant reste à savoir si votre email va être ouvert ! Ahh la grande question 🤔 C’est là qu’intervient notre indicateur de performance : le taux d’ouverture.

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Votre email est arrivé à bon port ? Félicitations ! (Délivrabilité ✔️) Maintenant reste à savoir si votre email va être ouvert  ! Ahh la grande question 🤔 C’est là qu’intervient notre indicateur de performance : le taux d’ouverture.

Il existe différentes sortes d’indicateurs de performance tels que la délivrabilité, votre taux de clic ou encore le taux d’ouverture. Ils vont vous permettre de mesurer le succès de votre campagne emailing.

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Petit rappel : votre taux d'ouverture est un pourcentage qui correspond au nombre de personnes qui ont ouvert votre email divisé par le nombre de personne qui l'ont reçu l'email x 100

Un bon taux d’ouverture se situe entre 15 et 25% pour une newsletter, il diffère selon votre type d’emailing et votre secteur d’activité.

Prenons l’exemple de l’email transactionnel. Il aura souvent tendance à obtenir un meilleur taux d’ouverture que les emails promotionnels. Votre destinataire ouvrira plus facilement sa confirmation de commande ou son reçu de paiement plutôt qu'une vente flash...

Il est donc important de faire la distinction entre ces différents types d’emailing et de savoir vous situer sur un objectif en adéquation avec votre secteur ! Pour cela nous vous avons préparé quelques conseils pour maximiser votre taux d'ouverture 👇

SOMMAIRE

1/ Instaurez une relation de proximité

2/ Votre objet d’email travaillé aux petits oignons

3/ Travailler son pré-header

4/ Pensez responsive

5/ Être vigilant sur sa base de données

6/ A/B c’est le moment de tester

7/ Le bon timing

1/ Instaurez une relation de proximité  

“N’ouvre jamais la porte à un inconnu” qui n’a jamais entendu cette phrase ? 🧐
Nous accordons difficilement notre confiance à un inconnu, n’est-ce-pas ?  Si nous nous appuyons sur ce schéma, Il y a de fortes chances pour que votre cible n’ouvre pas votre email si 1. elle ne vous connaît/reconnaît pas et 2. Si vous ne lui inspirez pas confiance !

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

C’est à cet instant que la magie opère ✨ puisque vous allez mettre toutes les chances de votre côté pour instaurer une relation de proximité  grâce à votre nom d’expéditeur !

On vous explique 👇

🙅‍♀️ Tirez un trait sur les adresses “noreply” !

Le principe de base du noreply est de ne pas recevoir de réponse. Or nous cherchons à instaurer une relation de proximité avec notre interlocuteur. Vous l’aurez compris, il est difficile de créer du lien dans ce cas de figure ! Sans compter que ce format renvoie une image négative à vos clients et joue sur votre délivrabilité.

Il est donc préférable d’utiliser ce genre d’adresse pour vos emails transactionnels de type confirmation de commande plutôt que pour vos emails marketing.

Privilégiez les messages personnalisés et engageants !

👉 Utilisez un “sender name” ou créez un persona

Nous cherchons à instaurer une relation de confiance auprès de nos contacts, vous devez alors leur écrire de façon p e r s o n n a l i s é e ! Dans ce cas de figure vous pouvez utiliser votre propre nom ou encore établir un persona qui interagira avec vos contacts.

Le “sender name” (votre nom suivi du nom de votre entreprise) est utile puisqu’il permet à vos contacts de vous identifier et donc maximiser votre taux d’ouverture. Encore une fois, il est rare d’ouvrir un email si on ne connaît pas son expéditeur.

👉 Utilisez plusieurs noms d’expéditeurs

Il vous arrive certainement d’envoyer plusieurs types d’emails : emails promotionnels, sondages, newsletters …

Si vos contacts sentent constamment votre présence, vous risquez de ne plus attirer l’attention ou encore pire vous faire spamer. Vous mettez donc votre taux d’ouverture en péril, par conséquent optez pour différents noms d’expéditeurs en fonction de vos campagnes. Vos clients n’auront donc pas l’impression d’être contactés par la même personne.

Sauf si votre nom se suffit à lui-même ✨

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Votre nom est connu et reconnaissable ? Vous êtes blogueur, influenceur ou que sais-je… le personal branding est une arme redoutable pour vous et l’entreprise à laquelle vous êtes associé.

Si votre nom est suffisamment connu auprès de vos contacts, vous pouvez l’utiliser pour envoyer vos emails. Mais est-ce suffisant ? Prochaine étape, on mise tout sur un objet qui en envoie 🔥

2/ Votre objet d’email travaillé aux petits oignons

Vous vous en doutez l’objet de votre email joue un rôle primordial dans votre taux d’ouverture. Voici quelques conseils pour vous aider à les rendre percutants✨

La longueur de votre objet 👀

Assurez-vous que votre objet soit suffisamment court pour plusieurs raisons : Il risque tout d’abord d’être tronqué par la messagerie de votre destinataire, il ne sera donc pas lu en entier par votre lecteur. Et pour ne pas faciliter la tâche, le nombre de caractères pris en comptent dépend de chaque messagerie, il varie entre 30 et 80 caractères.

Donc un conseil : limitez-vous, allez à l’essentiel et ayez le réflex d’ajouter les informations importantes au début de votre email comme l’appel à l’action par exemple 😉

Attention à vos mots ⚠️spam⚠️

Certains mots sont à éviter dans votre objet d’email, notamment ceux qui génèrent des taux de plaintes plus élevés que la moyenne. Les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) n’auront alors dans ce cas-là aucun scrupule à vous considérer comme spamer ! Dites adieu à un taux d’ouverture positif….

Pour ne pas faire cette erreur, restez vigilant et testez ! Voici une liste d’exemple de mots à éviter : “Promotion”, “Offre spéciale”, “Félicitations”, “Essai gratuit”, “Inscrivez-vous”, “Urgent”...

Vous pouvez utiliser des émojis 🔥  (ce n’est pas interdit)

Un moyen efficace de rendre vos objets d’email plus attractifs : les émojis !

Ils vous permettent à la fois de rédiger des objets plus courts mais vous évite aussi l’étiquette spam si vous voulez utiliser le mot 🎊 ou encore 🆓

C’est aussi un moyen de vous démarquer et de susciter de l’engagement auprès de votre interlocuteur… Néanmoins l’utilisation des émojis est à utiliser avec m o d é r a t i o n et doit rester en adéquation avec votre ligne éditoriale ou encore votre secteur d’activité.

Vous devez également savoir que les émojis ne s’affichent pas de la même manière selon les boîtes de réception. Cet outil vous permettra de vérifier son apparence.

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Personnalisez = humanisez 👐

La personnalisation donne un caractère plus humain à l’objet de votre email et donne le sentiment à votre destinataire que le message a tout particulièrement été conçu pour lui.

C’est une bonne technique, mais elle devient presque automatique “ Prenom,.....” faites preuve d’imagination ! D’autant plus que vos concurrents font peut-être la même chose… 😉

Faites en sorte de créer une relation durable avec votre cible, restez fidèle à votre ligne éditoriale et optimisez là afin d’être reconnu au milieu de tous les autres objets d’emails !

3/ Travailler son pré-header

Le pré-header qu'est-ce que c'est ? C’est le court texte qui va se trouver après votre objet, c’est en quelque sorte le teasing de votre email. Comme l’objet, il a une incidence directe sur votre taux d’ouverture.

Son rôle clé vous permettra de pousser votre lecteur à franchir le pas 👉et ouvrir votre email.

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

🎯 Court, précis, percutant !

Comme pour votre objet, assurez-vous que votre pré-header soit suffisamment court, précis et percutant.

Cette toute petite ligne de 30 caractères maximum doit comporter THE information qui donnera sens à votre message ! Faites en sorte qu’il ne soit pas coupé, car le nombre de caractères va dépendre du navigateur, de la messagerie et s’il est lu sur un smartphone, une tablette ou encore un ordinateur.

Les emojis peuvent vous permettre de maximiser votre espace et d’attirer l’attention de votre lecteur tout comme l’utilisation de son prénom ! Restez en accord avec votre objet ou encore compléter le grâce à votre pré-header ! 😉 Pas mal non ?

🧐 Restez logique

Avez-vous déjà ouvert un email sans connaître son contenu ? J’imagine que la réponse est : non… ( Je lis dans vos pensées 👀) Logique n’est-ce pas  ? Votre pré-header doit donc être réfléchi et travailler de façon à ce qu’il vienne compléter votre objet et résumer le contenu de votre email.

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

🚀 Action… réaction !

Les verbes d’actions peuvent faire la différence… En les utilisant, vous orientez votre lecteur là où vous le souhaitez. Notre objectif à nous, c'est de le pousser à ouvrir notre email, on utilisera alors des verbes comme “Découvrez”, “S’abonner ”, “Choisissez”... etc.

4/ Pensez responsive

Aujourd’hui il est indispensable de penser responsive : et oui les smartphones et les tablettes viennent s’ajouter à l’équation ! Il est donc indispensable à ce que votre email s’adapte aussi bien à la messagerie de votre ordinateur, tablette ou smartphone ! Veillez à optimiser vos emails de façon à ce qu’ils s’adaptent au bon format…

Sinon gare à vous 👋 un email non adapté, c'est délibérément la porte de sortie en première ligne et ça ce n’est pas bon pour votre taux d’ouverture…

5/ Être vigilant sur sa base de données

Inutile de chercher trop loin…. La solution peut souvent se trouver sous notre nez !

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Une base de donner clean et plus précisément une liste de contact engagé ayant contracté leur accord pour recevoir vos emails peut changer la donne ! Dans ce cas de figure votre taux d’ouverture positif est presque assuré…

Assurez-vous que cette liste reste qualitative en vérifiant régulièrement que vos contacts ont bien ouvert vos emails ces derniers mois. Votre taux d’ouverture est lié à votre délivrabilité : si vos emails ont atterri dans les spams de votre interlocuteur cela à forcément une incidence négative sur votre taux d’ouverture 👎

Pour en savoir plus sur l’art et la manière d’optimiser votre délivrabilité, c’est par 👉 ici

6/ A/B c’est le moment de tester

Le meilleur moyen de savoir si vos emails et plus précisément votre objet ou nom d’expéditeur interpellent votre cible, c'est de les tester !

Vous avez certainement déjà entendu parler du test AB 👀 Une méthode vous permettant de comparer par exemple, différentes versions de vos emails selon un critère précis (👉 meilleur taux d’ouverture 👈) auprès d’un échantillon de votre liste de contact.

Vous pourrez alors déterminer la meilleure version et l’envoyer à l’ensemble de vos contacts !

7/ Le bon timing

Le créneau horaire et le jour de l’envoi est un élément décisif pour votre taux d’ouverture. Mais le “bon timing”va dépendre de votre cible et de ses habitudes.

Il n’y a donc pas de bonne ou mauvaise réponse dans la mesure où cela va dépendre de vos contacts...

La création de persona peut vous aider à identifier les différents profils auxquels sont rattachées vos cibles. Le but étant d’identifier le plus précisément possible à quel moment celle-ci sera en mesure d’ouvrir votre email.

Si vous envoyez des newsletters de façon hebdomadaire vous pouvez mettre en place un rituel : même heure, même jour, un rendez-vous qui vous aidera à fidéliser votre cible.

Sinon, en restant purement logique, nous savons que le lundi est un jour où notre boîte mail est particulièrement déjà pleine, le vendredi votre cible est peut-être déjà partie en week-end ou se prépare mentalement… Le mercredi quant à lui peut-être réservé aux enfants pour une partie de vos contacts ! Il ne vous reste plus que le mardi ou le jeudi 🤷‍♀️

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

Encore une fois, le meilleur moment n’est peut-être pas dans cette zone-là pour votre cible ! Fiez-vous à des critères ultra-personnalisés pour que votre taux d’ouverture soit à son maximum !

...Vous avez désormais toutes les clés en mains pour exploser vos scores 💥 et obtenir THE taux d’ouverture tant attendu 😉

Nous espérons que cet article vous a plu. Restez connectés, d’autres conseils arrivent prochainement sur le blog !

+1000 entreprises utilisent Signitic au quotidien

clientsclientsclientsclientsclientsclients

Essayez Signitic

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu'à essayer !


30 jours d'essai gratuit Aucun engagement Aucune CB Mise en place facile